la maladie favoriserait les troubles mentaux et le risque de suicide

“Il est temps d’arrêter de considérer la maladie de Lyme comme une maladie qui ne provoque qu’une éruption cutanée”, a déclaré Brian Fallon, psychiatre au State Psychiatric Institute de New York et professeur à l’Université de Columbia. “Sauf le risque problèmes cardiaques, rhumatologique et neurologique grave, la maladie de Lyme peut également causer de graves … Read more