Ces dangers de la dépendance pèsent sur votre vie

La dépendance à toute drogue ou substance, qu’elle soit illégale ou légale, peut entraîner de graves problèmes de santé. Malheureusement, le problème mentionné ci-dessus a déjà atteint un stade épidémique aux États-Unis, ce qui le rend difficile à contrôler.

Par exemple, selon un rapport, environ 11,2 % des personnes (âgées de 12 ans et plus) ont consommé au moins une fois un stupéfiant.

Voici ce que c’est :

Nous ne prétendons pas que l’utilisation de la substance une seule fois n’affectera pas votre santé. Mais une fois que vous commencez à l’utiliser tout le temps, cela devient un danger brutal pour votre vie.

Mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter :

Ne tombez pas dans le piège de la stigmatisation sociale et évitez de demander de l’aide médicale. Au contraire, nous vous encourageons activement à suivre dès aujourd’hui un programme de désintoxication tel que Gallus Detox. Faites-nous confiance, cela vous fera le plus grand bien.

Les effets de la toxicomanie : problèmes psychologiques

La dépendance peut affecter votre santé physique et mentale. Dans cette section, cependant, nous parlerons de ces derniers, car ils sont plus fréquents chez les adolescents et les jeunes adultes. Alors, commençons.

Problème 1 : Dépression

Prendre une drogue récréative, comme la cocaïne ou la marijuana, peut affecter directement la partie neurochimique de votre cerveau. Par conséquent, chaque fois que vous ne ressentez pas la même sensation, vous pouvez ressentir un sentiment de dépression. Dans les cas graves, cela peut également entraîner un trouble anxieux aigu ou des pensées suicidaires.

Problème 2 : Changements de comportement

Une personne atteinte d’un trouble lié à l’utilisation de substances peut éprouver divers changements de comportement. Par exemple, elle peut soudainement arrêter d’aller à l’école ou au collège et commencer à être enfermée dans sa propre chambre. Éviter les réunions et les rassemblements sociaux peut faire partie de sa vie. En outre, ils peuvent également présenter un comportement suspect ou secret.

Problème 3 : sautes d’humeur

Comme nous l’avons déjà mentionné, les personnes dépendantes ont tendance à être constamment anxieuses ou déprimées. Il leur est donc quasiment impossible de gérer correctement leur humeur. Par exemple, vous pouvez les trouver en colère une minute, tandis que la minute suivante, ils se mettent à pleurer sans raison. Ce problème est plus fréquent chez les personnes qui prennent des inhalateurs que chez n’importe qui d’autre.

Effets de la toxicomanie : problèmes physiques

En plus de votre santé mentale, la toxicomanie peut avoir un impact négatif important sur votre bien-être physique. Voici comment cela peut vous affecter.

Problème 1 : Maladie cardiovasculaire

La consommation de stimulants peut augmenter considérablement votre fréquence cardiaque pendant une courte période. Mais cette courte période est suffisante pour que le médicament endommage vos vaisseaux sanguins de l’intérieur. Cela peut augmenter le risque de lésion ischémique, de caillots sanguins internes et d’autres problèmes tels que l’artère coronaire ou la dissection aortique.

Problème 2 : Dommages au système immunitaire

Les drogues intraveineuses peuvent entraîner un risque important d’infections internes telles que l’hépatite, le VIH, les infections bactériennes, etc. De plus, la consommation régulière de drogues peut également augmenter les taux sanguins de drogues. Cela peut également affecter la capacité de votre système immunitaire à produire de nouveaux globules blancs.

Problème 3 : Problèmes respiratoires

Fumer une drogue récréative, comme la marijuana, peut endommager directement les cellules respiratoires des poumons et les rendre plus vulnérables aux infections. De plus, certains dépresseurs du SNC, comme les opioïdes, peuvent ralentir votre respiration et la rendre irrégulière ou superficielle. En cas de surdosage avec ce type de médicament, vous courez également un risque de décès en raison d’un apport réduit en oxygène.

Problème 4 : Déséquilibre gastro-intestinal

Les substances ingérées par voie orale, telles que les opioïdes, l’alcool ou les médicaments pour le TDAH, peuvent affecter directement votre système digestif. Par exemple, les opioïdes peuvent réduire l’hydratation de votre corps et entraîner une constipation chronique. Ils peuvent également entraîner une indigestion, qui à son tour peut provoquer des nausées, des maux d’estomac et des vomissements.

Problème 5 : Dommages au foie

Nos foies se concentrent principalement sur le métabolisme des nutriments, mais aident également à détoxifier notre corps de divers narcotiques. Cependant, si vous continuez à boire de l’alcool ou à prendre des drogues régulièrement, votre organe peut être submergé par ses fonctions métaboliques. Dans certains cas, ses tissus et ses cellules peuvent être endommagés et entraîner une cirrhose ou un cancer du foie.

Problème 6 : problème rénal

Comme le foie, les reins peuvent être affectés par la consommation continue de drogues ou d’alcool. Si vous n’arrêtez pas rapidement votre comportement addictif, le problème peut s’aggraver et entraîner des lésions rénales. Dans certains cas, elle peut également entraîner une insuffisance rénale, qui nécessiterait un traitement approprié de dialyse ou de transplantation rénale.

Comment sortir de la toxicomanie ?

Selon le rapport du NSDUH, près de 19,7 millions d’adultes aux États-Unis tombent chaque année dans le piège de la dépendance. Par conséquent, si vous pensiez être le seul à subir cette stigmatisation sociale, vous n’êtes pas seul. Il y a beaucoup de gens comme vous qui vivent le même problème.

Heureusement, bien que la dépendance soit une complication grave pour la santé, vous pouvez y faire face vous-même ou grâce à un programme de réadaptation. Voici comment procéder.

Communiquer avec un proche. Dites-lui comment tout a commencé et ce que vous vivez. Avoir une conversation ouverte avec un être cher peut vous aider à sortir de votre dépression et à être plus confiant.

Si vos enfants souffrent de cette maladie, assurez-vous de rester avec eux tout le temps. Offrez-leur votre soutien et appréciez-les chaque fois que vous le pouvez. L’écoute peut parfois être très utile pour aider quelqu’un qui est toxicomane.

Rejoignez le groupe de soutien officiel de la toxicomanie dès que possible. Assistez à leurs séminaires pour apprendre à contrôler votre envie de consommer de la drogue ou de l’alcool. De plus, vous pouvez également parler à des personnes qui ont été sur la même page que vous.

Évitez les invitations ou les événements qui parlent de drogues ou d’alcool. Lorsqu’il s’agit de prendre soin de votre dépendance, la meilleure façon pour vous sera de rester aussi loin que possible des stimulants.

Essayez de changer votre alimentation. Évitez de visiter McDonald’s et optez pour des fruits ou des légumes frais. Vous pouvez également bénéficier de boissons au gingembre ; Il peut aider à nettoyer votre foie ou vos reins.

Restez propre et loin de la toxicomanie

Il n’y aura pas de guérison de la toxicomanie en un mois. C’est une procédure à vie que vous devez gérer jusqu’à ce que vous vieillissiez.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes envisagent de rejoindre un groupe de soutien afin que quelqu’un puisse écouter leurs problèmes et résoudre leurs problèmes de manière appropriée. À l’inverse, d’autres considèrent qu’il est préférable de suivre un programme en 12 étapes et de rester abstinent grâce à l’éveil spirituel.

Ainsi, si vous le souhaitez, vous pouvez opter pour l’une de ces options et découvrir ce qui vous convient le mieux. Si vous avez besoin d’autres suggestions, nous vous invitons à nous en faire part dans la section des commentaires. Nous sommes toujours là pour vous.

Leave a Comment

%d bloggers like this: