Comment se déroule la gastroscopie ?

Pour visualiser les lésions supérieures tuyau digestif (estomac, œsophage, duodénum), auxquelles les médecins ont généralement recours gastroscopie. C’est un examen endoscopique qui a plusieurs objectifs. En plus du dépistage et du diagnostic gastroscopie permet également le traitement. Comme on dit gastroscopie ? Comment ça marche et quels sont les risques qui en découlent examen ? Présentation de la gastroscopie.

Qu’est-ce que la gastroscopie ?

le gastroscopie Hourra examen médical sur la base d’un relevé des murs de la partie supérieure tuyau digestifplus précisément duodénum, ventre et œsophage. Examen de gastroscopie est pratiquée par un médecin spécialiste : c’est gastronomiqueentérologue.

Ce dernier utilise un endoscope pour la réalisation de l’examen. Endoscope Hourra tuyau douxéquipé et petite caméra haute résolution, fibre optique ou LED et instruments chirurgicaux. Une petite caméra est utilisée pour retransmettre à l’écran les images du mur observé. Concernant fibres optiqueils sont utilisés pour diffuser la lumière froide.

et tuyau doux a un diamètre inférieur à un centimètre. Grâce au système de leviers dont il est équipé, les médecins parviennent à le diriger à l’intérieur des organes du patient. Pour ça examenle patient est allongé soit sur le côté, soit dans ulcère de pression latéral.

Quelles sont les indications de la gastroscopie ?

Cet examen endoscopique est indiqué dansexamen diagnostique et examen de dépistage.

Examen diagnostique

Examen diagnostique Il est utilisé chez les patients souffrant de douleurs thoraciques brûlantes (souvent montantes) et chez les patients souffrant de douleurs abdominales hautes (épigastriques). La tâche de cet examen est de trouver les causes de la douleur mentionnée ci-dessus. Il peut donc s’agir :

  • De l’ulcère;
  • gastrite inflammatoire;
  • Du reflux gastro-oesophagien.

D’autres pathologies telles que problèmes avaler peut aussi être à la naissance de la réalisation et gastroscopie. Il est encore possible de prescrire ce dernier pour rechercher d’autres pathologies, comme les infections à H. pylori ou la maladie coeliaque.

Examen de dépistage

Examen projection est basé sur la recherche lésion cancéreuxprécancéreux, en particulier pour les personnes qui consomment de l’alcool ou du tabac car elles sont les plus à risque. Aussi, la découverte d’un cancer ORL chez un patient peut amener un médecin à le faire examen. En présence d’un Cancer de la sphère ORLLe médecin doit vérifier qu’il n’y a pas d’autres lésion niveau œsophage.

En plus de la consommation d’alcool et de tabac, en surpoids figure sur la liste des facteurs de risque pouvant déclencher une cancer de l’oesophage. Selon certains experts, quand et reflux gastro-oesophagien mal traité, peut provoquer, au fil des ans, lésion précancéreux (d’abord, puis lésion cancéreux (surtout si aucun traitement n’est administré par la suite). C’est pour cette raison que le dépistage est plus approprié, car une action rapide peut être cruciale dans le traitement de ces maladies.

Aussi, examen gastroscopie peut être intervention. Depuis plusieurs années, les interventions par ouvertures naturelles sont de plus en plus privilégiées. Cependant, lorsque la procédure est effectuée sur façon endoscopique, préserve l’organe du patient et est moins contraignant pour le patient. Il ne faut pas oublier que ce développement du volet thérapeutique est lié au développement de la technologie.

En termes de caractérisation et de diagnostic des lésions, l’avènement de l’intelligence artificielle a permis d’identifier les types tumeurleurs contours et le degré de leur invasion.

Plusieurs traitements peuvent être effectués gastroscopie. Parmi eux on peut citer :

  • Extraction corps étranger : ce qui est très fréquent chez les jeunes enfants. C’est à ce niveau gastroscopie permet de retirer relativement rapidement un certain nombre d’objets que le patient a accidentellement ingérés et dont le contact prolongé avec la paroi digestive peut malheureusement provoquer de graves lésion. Le médecin l’utilise pinces caractéristique ;
  • le pathologie oesophagien bénigne associée à des troubles moteurs oesophagiens : c’est le cas des défauts tels que achalasie. Le médecin doit mettre en place mur de œsophage patient, endoscopedans le but de réduire musclé sphincter et fermez le mur;
  • le résection de lésions précancéreuses et cancéreuses du tractus gastro-intestinal : ici le médecin effectue une autopsie sous-muqueuse. Cette technique médicale consiste à couper tumeurdans le mur tuyau digestif, sans qu’il soit nécessaire de retirer l’organe ou l’opération. Il est également possible de brûler lésion peu profond grâce au courant envoyé endoscope ;
  • le pose edelweiss : vise à rétablir la continuité lorsqu’un organe est obstrué. Les patients souffrant tumeurs obstructif sont les plus touchés par cette forme de prise en charge ;
  • le saignement digestif : il s’agit principalement ulcères gastrique. Dans de tels cas, il est gastronomiqueentérologue peut administrer au patient un produit favorisant la coagulation. En l’absence d’injection, ils peuvent avoir besoin d’utiliser des outils hémostase (clipsserrer coagulant par exemple) pour traiter un navire endommagé.

Votre médecin peut ne pas être en mesure de l’enlever tumeur selon endoscopie. Pour gérer cette situation, il est nécessaire d’installer dans le mur tuyau digestif malade, de Repères radioopaque à des fins de leadership radiothérapie. L’un des avantages de cette technique est qu’elle parvient à ne pas endommager les tissus voisins, c’est-à-dire qu’elle les préserve.

Phase préparatoire avant la gastroscopie

Ce examen endoscopique survient le plus souvent sous anesthésie Général. Il est donc nécessaire de prendre rendez-vous avec médecin anesthésiste. Sauf cas d’urgence, la consultation doit avoir lieu 48 heures avant l’examen proprement dit.

Indigné anesthésie Généralil est également possible d’effectuer un examen sous anesthésie local. Dans ce cas, le médecin insère un spray à base de lidocaïne dans la bouche du patient (plus précisément dans la nuque) pour soulager les réflexes. Chez les patients très anxieux, il est possible de réaliser et hypnose de la conversation Ajouter à anesthésie local.

Anesthésie est nécessairement général en ce qui concerne a gastroscopie intervention. Quoi qu’il en soit et anesthésie Générallocal, le patient doit se rendre à jeun sur le site d’examen. Ils doivent arrêter de manger des aliments solides 6 heures avant l’intervention. Quant aux aliments liquides, le patient doit arrêter de les prendre 3 heures avant la gastroscopie.

Cependant, cette règle n’est pas universelle. Non valable pour tous les patients. Par exemple, les diabétiques doivent observer un jeûne plus long et plus strict.

Procédure de gastroscopie

D’habitude gastroscopie fait partie de et opération ambulatoire. Hospitalisation ne dure pas plusieurs jours. C’est fait en quelques heures. Le patient peut donc arriver le matin et rentrer chez lui le soir. Cependant, la prise en charge des patients suit un protocole précis.

Une fois le patient au bloc opératoire, le médecin le mettra en condition sédation Profond et peut continuer à le faire gastroscopie.

L’intervention est relativement courte (environ 10 minutes) si elle est réalisée sous anesthésie générale et à des fins diagnostiques. Lorsque anesthésie local, le patient peut ressentir des effets désagréables tels que des nausées ou des douleurs cardiaques. Néanmoins, il est important de l’avertir de ce anesthésie local est un examen indolore.

Lorsque anesthésie local, endoscope il passe par la trachée et non par l’œsophage. Par conséquent, la probabilité d’affecter la respiration du patient est très faible.

Le patient doit être dirigé vers la salle de réveil dès la fin de l’examen. Il reste 10 à 20 minutes dans cette salle. Passé ce délai, il est ramené dans la chambre où on lui sert un goûter. Il se repose ensuite pendant un maximum de trois heures. Le but de ce repos qui lui est accordé est de le surveiller pour s’assurer qu’aucune complication particulière n’est survenue et que des produits anesthésiques ont été détruits.

Après ces heures de repos, le patient peut rentrer chez lui. Cependant, ils doivent être accompagnés et non conduits. Il est possible qu’il ressente quelques malaises après l’examen, mais ils ne sont pas graves.

O gastroscopie thérapeutiqueinstallation prothèse peut initialement causer de la douleur. Ne paniquez pas ! Le médecin prescrira un traitement pour soulager le patient et le guérir.

Quels sont les risques associés à la gastroscopie ?

Lors de l’examen exploratoire, perforation peut se manifester. A noter qu’ils sont très rares et qu’ils sont associés à la fragilité du mur.

En plus des perforations, on peut aussi parler de mal de gorge, qui disparaît aussi relativement vite. De plus, dans de rares cas, gastroscopie peut exécuter un saignementprovoquer une infection, courir problèmes respiratoire et cardiovasculaire. De plus, la survenue de certains symptômes (comme des selles noires, des vomissements de sang, de la fièvre ou encore des douleurs abdominales) après l’examen doit inciter le patient à contacter immédiatement son médecin.

Leave a Comment

%d bloggers like this: