FFC – Parcours Cœur Connecté, 1 100 000 km pour protéger nos cœurs ! »Lettre économique et politique PACA

Mieux vaut prévenir que guérir.

Or, 95 % des adultes français sont exposés à une dégradation de leur santé due à un manque d’activité physique et à une sédentarité, un phénomène exacerbé par les contraintes liées à la crise sanitaire. Pour y remédier, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) organise depuis 1975 les Cours du Cœur, la plus grande opération de santé préventive organisée en France pour contraindre les Français à se délocaliser pour protéger leur capital santé. aussi rester en bonne santé, s’entraîner et renforcer son moral. L’édition 2021 a ainsi permis d’atteindre et de dépasser 439 000 km au total !

A chacun sa manière d’assister au Parcours du Coeur

Afin d’inciter les Français à bouger davantage et à prendre des risques pour améliorer leur qualité de vie et réduire les risques cardiovasculaires (stress, hypertension artérielle, obésité, etc.), la FFC organise le Parcours du Cœur, une opération collective et conviviale tous les an. Ce sont des événements sportifs pour la santé de tous, organisés par des communes, des entreprises et des écoles dans toute la France pour diffuser le message de prévention, de bonnes pratiques alimentaires et d’hygiène de vie.

En 2021, la FFC a innové en proposant une nouvelle formule de participation au Parcours du Cœur malgré la crise sanitaire : une version « interconnectée » qui permet à chacun de participer selon ses disponibilités et ses envies.

La version pour 2022 est à la fois présentielle, du 1er avril au 30 juin 2022, et “liée” du 1er au 31 mai 2022, inciter le plus grand nombre à participer et donner envie de bouger toute l’année. Marcher, courir, faire du vélo sans esprit de compétition : l’enjeu est d’engranger individuellement et chacun à son rythme un maximum de kilomètres, qui s’ajoutent au compteur total. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mai avec une participation symbolique de 2 euros sur coursducoeurconnectes.fr. Chaque participant enregistre ensuite son kilométrage sur le site internet, où le compteur est régulièrement mis à jour.

Pour 2022, l’objectif est d’atteindre 1 100 000 km, soit la distance cumulée des côtes des 5 continents !

Le Parcours du Cœur classique et la version couplée se complètent et permettent de diversifier le public. Par exemple, l’année dernière, l’ambassade de France au Danemark a mis en place une équipe pour participer au Parcours du Cœur interconnecté. Pourtant, les chemins du cœur dans la vraie vie restent indispensables pour l’usage de la proximité, pour la capacité à individualiser les messages et conseils en fonction de chaque partenaire. » explique Dr. François Paillard et M. Joël Giraud, co-présidents du Parcours du Cœur.

Chiffres clés

  • En 2019, 750 000 personnes dans 1 150 villes, 2 888 écoles et 58 entreprises y ont participé.
  • En 2021, une édition exclusivement combinée, 3 822 participants ont parcouru ensemble plus de 439 056 km, soit plus que la distance entre la Lune et la Terre !
  • Le Parcours du Cœur a été maintenu en 2021 et a été fréquenté par 147 821 élèves dans 1 080 écoles.
  • En 2022, 938 formations grand public, 1 515 écoles et 42 entreprises.

Bougez pour entretenir votre capital santé

L’activité physique est l’une des préventions les plus efficaces contre de nombreuses maladies (cancer, diabète de type 2, etc.), dont les maladies cardiovasculaires, qui tuent encore plus de 400 personnes par jour en France. Cependant, seulement 5 %[1] Les adultes ont suffisamment d’activité physique pour être protecteurs. De plus, les femmes sont plus exposées au manque d’activité physique, 70% d’entre elles sont en dessous de tous les niveaux d’activité marqués comme sains, contre 42% des hommes.[2]. Cependant, les maladies cardiovasculaires restent la première cause de décès chez les femmes en France. De plus, la sédentarité est également néfaste pour la santé et a été mise en lumière par les contraintes liées à la crise sanitaire. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que si la population mondiale était plus active physiquement, quatre à cinq millions de décès par an pourraient être évités. Parce qu’il n’est pas nécessaire d’attendre d’être malade pour se soigner, la prévention est notre meilleure alliée à tout âge.

Les podcasts vont plus loin

Après la première saison de podcasts sur le fonctionnement du cœur, la FFC s’associe à Radio France pour lancer une deuxième saison de bonnes pratiques de soins cardiaques au quotidien et de prévention cardiovasculaire. Au programme de cinq épisodes de cette nouvelle saison : des témoignages d’acteurs du terrain, les conseils d’un cardiologue et de la vox pop. Le premier épisode de « Bouge et prends soin de ton cœur » avec le Dr François Paillard, cardiologue au CHU de Rennes et 1.euh Le Vice Président FFC est déjà disponible.

Programme des autres épisodes :

  • En mai : Alimentation, surpoids et obésité, le Dr. François Paillard
  • En mai : Le tabac, facteur de risque des maladies cardiovasculaires avec Daniel Daniel, professeur de cardiologie universitaire au CHU de la Pitié-Salpêtrière, vice-président de l’ACT et président d’honneur de la FFC
  • En juin : Hypertension, stress et cholestérol, facteurs de risque des maladies cardiovasculaires avec le Pr Alain Furber, Chef du Service de Cardiologie du CHU d’Angers et Président de la FFC
  • En juillet : Maladies cardiovasculaires et rechutes avec le Pr Gérard Helft, cardiologue au CHU Pitié-Salpêtrière et professeur de cardiologie à la Sorbonne et président de la commission “Les gestes qui sauvent” de la FFC

Retrouvez toute l’actualité de la Fédération Française de Cardiologie sur www.fedecardio.org / Facebook / Twitter / Linkedin / YouTube

La Fédération française de cardiologie lutte depuis 57 ans contre les maladies cardiovasculaires. Reconnu par l’Association des Entreprises d’Utilité Publique depuis 1977, il est financé presque exclusivement grâce à la générosité du public.

Ses quatre missions, présentes dans toute la France, sont : soutenir la prévention, financer la recherche cardiovasculaire, accompagner les malades cardiaques et soutenir les gestes qui sauvent.

En avril 2020, la Fédération Française de Cardiologie a reçu le label Don en Confiance, qui vise à entretenir et développer une relation de confiance avec les donateurs et bienfaiteurs. La Fédération Française de Cardiologie ne transige jamais sur les règles déontologiques régissant la volonté du donateur et du bienfaiteur, la recherche d’efficacité, la transparence et le désintéressement.

Leave a Comment

%d bloggers like this: