Humanitaire. La Fondation Orange Guinée aide les seniors contre le diabète et l’hypertension

Il s’agit d’une caravane médicale pour seniors, qui a été lancée ce vendredi à Conakry à l’initiative de la Fondation Orange Guinée en coopération avec le ministère de la Santé et de l’Hygiène, l’ONG Santé entreprise et le laboratoire Biogaran.

Cette campagne gratuite, baptisée « Caravane Santé 3e âge », permettra à Conakry, Kindia, Mamou et Faranah d’effectuer des séances de dépistage de masse, des consultations, le diagnostic et le traitement de l’hypertension artérielle et du diabète chez les patients de plus de 60 ans.

Aboubacar Sadikh Diop, PDG d’Orange Guinée, a déclaré à propos de l’événement : « À la Fondation Orange Guinée, nous travaillons pour promouvoir une société plus inclusive. Jusque-là, nos événements étaient davantage axés sur la santé des mères et des enfants, cette année nous les avons proactivement étendus aux seniors. C’est-à-dire les personnes de plus de soixante ans. Force est de constater que très peu de programmes leur sont destinés. En Guinée, on estime que près de 20% de la population souffre de diabète et que 60% souffrent également d’hypertension artérielle. Ces chiffres, bien qu’alarmants, ne sont pas irréversibles. Très vite, les médecins confirment une prise en charge tout à fait possible. Caravane médicale 3jeu l’âge est le premier du genre. Pendant un an, il assurera l’éducation, le conseil, le dépistage, la consultation, le diagnostic et les soins. C’est la contribution de la Fondation Orange Guinée à l’amélioration des conditions de vie des seniors. »

“Au cours des prochains jours, la caravane passera d’abord par Conakry, puis Kindia, Mamou et Faranah, pour soigner 1 750 patients pendant un an. Cette opération permettra également un dépistage massif de ces pathologies chez plus de 3.000 personnes”, a-t-il ajouté.

Le Professeur Naby Moussa Baldé, au nom du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, a souligné l’importance de la réalisation de cet événement dans le pays. « En Guinée, les maladies cardiovasculaires sont en augmentation, selon les statistiques hospitalières du service de cardiologie du CHU Ignace Deen ; où les maladies coronariennes représentaient 29 % des personnes admises en 2018. Les AVC sont une cause majeure d’hospitalisation. Cette caravane est donc une bonne opportunité pour sensibiliser, informer et impliquer la population sur les moyens de prévention, de dépistage précoce et de traitement du diabète et de l’hypertension. J’appelle les personnes de plus de 60 ans à se soumettre à un dépistage du diabète, de l’hypertension artérielle et à une évaluation des risques cardiovasculaires sur ce site afin de prendre des mesures préventives contre les maladies non transmissibles », a-t-il déclaré.

Alhassane Bah, représentant l’ONG Santé en Entreprise, s’est félicité du partenariat avec la Fondation Orange Guinée. “L’un des apports de Santé en Entreprise est la mobilisation de Biogaran qui s’implique également dans ce projet en apportant un soutien aux médicaments oraux pour répondre aux besoins en petit matériel en complément de ceux apportés par la Fondation Orange Guinée. Toutes les parties prenantes se sont engagées à contribuer au renforcement des capacités en formant les professionnels de la santé aux procédures appropriées de dépistage et de prescription des médicaments. La filiale de Laborier au fur et à mesure de plus de dix ans d’expérience avec Biogaran assurera la fourniture de médicaments de qualité aux patients diabétiques et hypertendus au-delà de ceux fournis par la Fondation Orange Guinée », a-t-il précisé.

Ousmane Tanou Diallo, professeur de recherche à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, qui devait être testé, a trouvé l’acte bénéfique : « L’initiative est très bonne et bénéfique et a besoin d’être soutenue. Le don de médicaments notamment, car en Guinée le problème de l’achat des médicaments est difficile. Donc, si on peut poser un diagnostic, fournir des résultats et des médicaments, c’est une bonne chose et cela doit être soutenu. »

Son adjoint Dr. Alphonse Sakouvogui, au nom du Premier ministre, a remercié les différents initiateurs de s’être engagés dans ce combat en amont avec les autorités du pays avant le coup de pied de la caravane.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Leave a Comment

%d bloggers like this: