Kombucha, une boisson naturelle riche en probiotiques

Le kombucha semble être devenu une nouvelle boisson à la mode que l’on retrouve dans les rayons et magasins bio, ou dont la recette se transmet pour l’auto-préparation. Mais quels sont les bienfaits pour la santé du kombucha, cette boisson fermentée légèrement pétillante et légèrement acide ? Et quelle est la recette du kombucha ?

Qu’est-ce que le kombucha ?

Les origines du kombucha sont incertaines et difficiles à dater : peut-être millénaires, mais les traces écrites de son existence remontent à la fin du 19ème siècle, côté Est, vers le Japon, la Chine, la Russie, l’Europe. ‘Ukraine. Nom kombucha vient du mot japonais désignant le thé aux algues, qui n’est pas une boisson, mais le nom reste pour définir cette “éponge à thé” au plus près de ce qu’est réellement cette boisson. Aux États-Unis, où le kombucha connaît un grand succès depuis les années 1990, on l’appelle aussi SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levures).

Le kombucha est issu de la fermentation du thé (noir ou vert) et du sucre, ce qui crée une culture symbiotique de bactéries et de levures, qui forme rapidement un disque visqueux sur le mélange, qui s’apparente un peu à une mère vinaigre. C’est ce qu’on appelle une “éponge”, bien que cette mère de kombucha ou SCOBY ne soit pas vraiment comme ça : c’est de la cellulose de bactéries. Cette mère, qui grandit à chaque fermentation, est réutilisable presque à l’infini et peut être partagée avec des amis qui veulent se lancer dans la fabrication de leur propre kombucha.

Le kombucha est peu calorique (5 à 15 kcal/100 ml), contient une teneur en alcool tellement faible (0,5 degré) qu’il est classé comme boisson gazeuse. Son taux de sucre est faible (3 à 6g/verre de 15cl), mais la boisson regorge d’acides organiques (acide acétique, gluconique, lactique et oxalique), de vitamines B1, B2, B6, B12 et C, d’antioxydants, de 9 acides aminés essentiels …

Recette de kombucha maison

Vous l’aurez compris, le “brûleur” ou mère kombucha s’achète soit chez des amis, soit dans un magasin bio. Si vous trouvez un kombucha non pasteurisé, achetez-le, il devrait produire un SCOBY réutilisable. Il te faut donc :

  • cette mère kombuchy ou SCOBY
  • 25 à 30 cl de kombucha déjà produit
  • 2 litres d’eau non chlorée du système de filtration ou d’eau minérale
  • 10 g de thé noir ou vert
  • 120 g de sucre de canne

Nettoyez soigneusement tous les ustensiles que vous utiliserez et lavez-vous soigneusement les mains : le but est de ne pas introduire de bactéries indésirables dans votre produit.

Faire bouillir de l’eau et y faire infuser du thé pendant 6 à 10 minutes selon l’intensité souhaitée. Retirer le thé et ajouter le sucre, puis remuer pour bien dissoudre.

Versez le thé sucré dans un grand bocal en verre et laissez-le refroidir à une température tiède (environ 35°C). Ajoutez ensuite SCOBY et le fluide kombucha. Le niveau du produit doit être de 3 à 4 cm sous le haut du verre.

Couvrez-le avec un chiffon en coton propre, que vous fixez avec une ficelle. Placer le récipient à température ambiante (maximum 20 à 30°C) dans la cuisine sans soleil direct. N’y touchez pas pendant une semaine.

Passé ce temps, retirez le torchon et goûtez le kombucha. Avertissement, si de la moisissure s’est formée sur la mère, rien ne doit être consommé et tout jeté.

Si le kombucha est un peu trop sucré, laissez la fermentation continuer un peu, et s’il est trop acide, c’est signe d’une fermentation trop longue ; Vous pouvez ajouter un peu de sucre avant de manger.

Retirez le SCOBY et un peu de kombucha pour votre prochaine recette et placez dans des bouteilles en verre sans serrer le bouchon, permettant une seconde fermentation pendant 2 à 3 jours. Enfin, il sera temps de bien refermer les bouchons et de mettre les flacons au réfrigérateur pendant un mois maximum.

recette de kombuchu maison

Le kombucha peut être aromatisé en ajoutant du gingembre, de la menthe, du citron, du miel, des clémentines, des herbes aromatiques, d’autres fruits frais ou secs, etc. lors de la seconde fermentation.

Quels sont les bienfaits du kombucha ?

A l’heure où les probiotiques sont réputés bénéfiques pour l’équilibre des microbiotes intestinaux, le kombucha a un effet bénéfique sur notre “second cerveau”. Sa consommation ne doit pas être exagérée, mais doit se faire progressivement afin d’atteindre au maximum un à deux verres par jour.

Les bienfaits du kombucha améliorent flore intestinale et aurait des effets détoxifiants ainsi que des effets stimulants intéressants système immunitaire. Nous l’appelons kombucha antioxydant aussi.

et système digestif s’améliorerait, ce qui se traduit par une digestion plus facile, absence de constipation, de diarrhée et de flatulences, disparition de troubles tels que le syndrome du côlon irritable, la maladie cœliaque…

Le kombucha est similaire au kéfir en ce sens que les deux boissons sont une source de probiotiques naturels.

Les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes atteintes de maladies chroniques et graves ou prenant des médicaments, les nourrissons et les jeunes enfants ne doivent pas consommer de kombucha sans l’avis préalable d’un médecin.

Leave a Comment

%d bloggers like this: