Nouvel hôpital “Ibn Sina”, projet futuriste lancé

Sa Majesté le Roi Mohammed VI. commencé les travaux de construction

Le futur hôpital permettra d’assurer une plus grande complémentarité de la carte sanitaire au niveau de la région Rabat-Salé-Kénitra et du même coup redonner à l’hôpital “Ibn Sina”, construit en 1954, la place historique qu’il occupait. pépinière de compétences et structure de recherche médicale.

C’est un projet médical futuriste que Sovereign a lancé. Sa Majesté le Roi Mohammed VI. a procédé jeudi 5 mai à Rabat au démarrage des travaux de construction du nouvel hôpital « Ibn Sina », un projet futuriste qui viendra renforcer l’offre de santé du Royaume en recevant des capacités. plus de 1000 lits.

Mobilisant des investissements de plus de 6 milliards de dirhams, à fort impact social, ce projet s’inscrit dans une vision globale de renforcement de la structure sanitaire actuelle du Royaume. Elle témoigne de l’intérêt particulier que le monarque attache à la santé, notamment à travers le développement des infrastructures hospitalières, le renforcement des services de santé de base et leur rapprochement avec les citoyens.
Son succès confirme également le rôle central que le monarque accorde à la formation des ressources humaines dans ce secteur vital et sa détermination à leur assurer une formation de qualité adaptée aux évolutions scientifiques et technologiques intervenues dans le domaine du traitement et de la prévention. , la gestion et la gestion de la santé conformément aux normes internationales.

Le futur hôpital permettra d’assurer une plus grande complémentarité de la carte sanitaire au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra et en même temps de redonner à l’hôpital « Ibn Sina », construit en 1954, la place historique qu’il occupait en tant que terreau. un terrain de compétences et une structure pour la recherche médicale.
Structure de soins de nouvelle génération, le nouvel hôpital, qui s’élèvera sur un terrain d’une superficie totale de 11,4 hectares, se veut moderne en termes d’architecture, de qualité des soins proposés et d’intégration des nouvelles technologies de pointe.

Il sera composé d’une tour hospitalière (R+ 33 étages, avec 2 étages inférieurs), d’un centre médico-technique de cinq étages (avec trois étages inférieurs), d’une tour de 11 étages (avec trois étages inférieurs) dédiée à la Ligue Nationale Contre maladies cardiovasculaires, un centre de conférence et un autre pour la formation et l’internat.
La partie nord-est du site, où se situe l’actuel hôpital, sera transformée en espaces verts et jardins, et abritera à terme un musée médical et d’autres dépendances.
Sur une surface couverte de plus de 190 000 m2, le futur hôpital comprendra un centre hospitalier, des unités de soins intensifs, des hospitalisations de jour, des ambulances, des services exploratoires, d’urgence et de soins de suite et de réadaptation, des unités de réanimation et des services de grands brûlés. , service des maladies respiratoires graves, centre d’hémodialyse et plateaux techniques.
Il aura une capacité de 1 044 lits, dont 148 sont réservés aux unités de réanimation et de soins intensifs. Aux normes high-tech et à l’architecture unique et innovante, cet hôpital disposera également d’un héliport, d’un parking d’une capacité de 1 300 places et d’espaces verts pour favoriser la récupération et la détente des patients. Il intégrera dans sa conception les meilleures pratiques de construction écologique ainsi que des technologies de nouvelle génération (filtres solaires, panneaux photovoltaïques, ventilation naturelle, récupération des eaux de pluie et son utilisation dans l’irrigation des espaces verts de l’hôpital) permettant une meilleure efficacité énergétique, en conforme aux engagements du Maroc en matière de développement durable.

Ce projet, qui sera mis en œuvre dans un délai de 48 mois, permettra d’unifier l’offre de soins dans la région Rabat-Salé-Kénitra, qui compte actuellement 10 CHU et 12 hôpitaux provinciaux et préfectoraux d’une capacité totale de 4 433 lits (173 lits de réanimation, dont 126 au Centre Hospitalier Universitaire Ibn Sina). Cette capacité devrait être de 5 049 lits à fin 2022 avec la mise en exploitation de 7 projets hospitaliers en cours d’achèvement.
Ce complexe hospitalier futuriste répondant aux standards internationaux rejoindra ainsi les nombreux projets de développement initiés par Sovereign au niveau de Rabat, la ville lumière, la capitale marocaine de la culture, dans le but de renforcer son rayonnement et son attractivité à l’échelle internationale.

Leave a Comment

%d bloggers like this: