quand la recherche monte en puissance ⋅ Inserm, De la science à la santé

Jumeaux numériques, essais cliniques simulés, plateformes de services, intelligence artificielle… L’ère de la grande accélération de la santé numérique a commencé. 60 millions d’euros ont été alloués au Programme et équipements de recherche prioritaires (PEPR) dédiés à la santé numérique, piloté conjointement par l’Inserm et l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria). Il en résulte un renforcement du leadership français, notamment dans les domaines cardiovasculaire et neurologique, ainsi que la modélisation de données observationnelles et interventionnelles multimodales grâce à l’intelligence artificielle.

Vous pouvez retrouver l’article dans le rapport d’activité de l’institut pour 2021